Se soigner avec l’apithérapie

L’automne s’est installé et les premiers frimas vont se faire ressentir. Alors, nous allons stocker du gras pour prétendument se réchauffer et donc encrasser notre organisme. La grippe va s’inviter ainsi que les autres affections de la sphère ORL. Et dans cette liste n’oublions pas les gastro. En ce sens notre système immunitaire va être perturbé. Il existe des solutions naturelles pour être en forme toute l’année. Les végan risquent de me tomber dessus, mais que diriez-vous de vous soigner ou prévenir vos petits maux avec les produits de la ruche autrement dit par l’Apithérapie. Qu’est-ce que c’est? Cela consiste à se soigner avec les produits des abeilles. Cette pratique millénaire utilise les propriétés des produits de ses ouvrières volantes en vue d’améliorer et de maintenir la santé des êtres humains. Ce type de thérapie propose d’utiliser les propriétés du miel, de la propolis, du venin d’abeilles, de la gelée royale, et du pollen. Ci-après, je vais vous proposer les produits qui vous permettrons de vous soigner de cette façon on ne peut plus naturelle.

LE MIEL

Hippocrate, le père de la médecine, préconisait déjà l’utilisation du miel pour soigner les plaies.

Il est récolté par l’apiculteur et possède des propriétés antioxydantes, anti-infectieuses, tonifiantes et stimulantes, métaboliques, digestives, antiseptiques cutanées et cicatrisantes.

Le miel a donc une foule de vertus médicinales. En effet, il contient de l’eau, des matières sèches, des enzymes, des acides organiques, des acides aminés, des esters de cholestérol et des minéraux. C’est pourquoi il a tant d’usages dans nos vies que cela soit en cuisine, pour soigner des affections respiratoires ou bien notre peau.

Mon conseil: L’arrivée de la saison froide amène les petites affections respiratoires, en l’occurrence la toux autre que pour le Covid-19. J’ai une petite recette rien que pour vous. Mettez de l’eau à ébullition, et plongez y des branches de thym frais. Laissez infuser en dehors du feu pendant 20 minutes et ajoutez-y du citron et du miel. Buvez ce breuvage plusieurs fois par jour pendant 4 jours et vous n’aurez plus la voix enrouée. Bien entendu, si cela persiste, allez tout droit chez le médecin.

LA GELEE ROYALE

Cette substance est prisée depuis l’antiquité. Il s’agit du produit de la sécrétion des abeilles ouvrières de la ruche. Elle est de couleur jaune pâle, et plus son odeur est prononcée et plus elle est fraîche.

Son goût est à la fois sucré et acidulé. Sa propriété principale est de renforcer le système immunitaire. De même elle est un parfait pourvoyeur d’énergie, raison pour laquelle on en retrouve dans des boissons énergisantes. De cette propriété découle sa capacité à diminuer les troubles dépressifs. Enfin, elle stimule la libido. Mon conseil; Une petite cuillère de gelée royale par jour, le matin pendant en mois renouvelable et vous retrouverez forme et vitalité au quotidien.

LA PROPOLIS

C’est le seul produit de la ruche considéré comme un médicament. Cette matière végétale est produite par les abeilles afin d’aseptiser la ruche. C’est un formidable remède contre les affections respiratoires et les maladies de la sphère ORL. Il est parfait pour cette saison. La propolis a une action anti-inflammatoire, antitussive et anesthésique. Elle agit comme antibiotique est stimule le système immunitaire. Elle peut être à la fois utilisé à titre curatif, mais aussi préventif, d’où le grand intérêt d’en posséder dans son armoire à pharmacie. La propolis existe sous forme de gomme, pastilles, sirops, gélules ou sprays pour ne citer que ces formes. Par ailleurs, cette gomme naturelle a des vertus cicatrisantes pour le plaies, mais aussi soigne les mycoses ou pied d’athlète.

Mon conseil: Dès la fin de l’été, vous pouvez commencer à consommer de la propolis, mélangée à du miel avec une tisane de menthe poivrée préalablement infusée. Vous aurez le bénéfice de bien digérer et en même temps vous vous prémunirez de bien des maux aux portes de l’hiver.

LE POLLEN

Il s’agit de l’élément mâle produit par les fleurs. Le petites graines de pollen sont contenus dans l’anthère à l’extrémité des étamines. Le pollen sert de nourriture aux abeilles butineuses, dont il est la principale source de protéines, en particulier pour leurs larves. C’est à ce stade que débute l’origine du miel. Le pollen est un aliment riche en minéraux, phytostérols, protéines ou acides aminés essentiels et enzymes. Ces petites graines on pour vertu de soigner l’asthénie et la fatigue chronique. C’est également un boosteur de système immunitaire, il peut stimuler la mémoire des seniors et évite la constipation.

A noter que pour les personnes allergiques, le pollen est évidemment à proscrire.

Mon conseil: pour faire une cure de pollen afin de trouver la forme, prenez une cuillère à café diluée dans du jus de fruits tous les matins pendant trois mois.

LE VENIN D’ABEILLE

Si on vous dit qu’une piqûre d’abeille possède des vertus thérapeutiques, vous ne le croirez sans doute pas. Et pourtant, le venin des ouvrière volantes peut soigner de nombreuses affections. En effet, Julien Girard docteur en pharmacie s’est penché sur la question et a livré ses découvertes à mes confrères du Républicain Lorrain.

Ce qu’il en dit est que le venin d’abeilles à “des propriétés agissant dans les pathologies articulaires, en cancérologie, en neurologie notamment concernant la sclérose en plaques et la maladie de Parkinson, en infectiologie avec des applications pour détruire les virions du VIH ou encore en allergologie et s’agissant du traitement de l’asthme”.

Son administration peut se faire par micropiqûre, où le dard est utilisé comme une aiguille d’acupuncture pour piquer à différents endroits prédéfinis.

Les produits de la ruche sont riches d’un point de vue thérapeutique, il existe une solution pour quasiment tous les maux. On notera aussi leur capacité à stimuler le système immunitaire naturellement ainsi que la forme physique et intellectuelle. Amoureuse de la nature, je préconise fortement ce type de thérapie, mais toutefois en cas de symptômes persistants mieux vaut consulter un professionnel de santé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *