Le bonheur au bout des doigts

Le Shiatsu offre une remise en forme du corps et de l’esprit par des techniques manuelles ancestrales. Discipline millénaire, née en 530 av-JC, elle est une solution aux muscles crispés, cervicales contractées, aux problèmes digestifs somme toute des manifestations physiques de petits, ou gros désordres réactionnels, en l’occurrence des tensions accumulées en raison du contact avec notre environnement. C’est un art de relaxation et du massage par pression des doigts (shi=doigt et atsu=pression), plus particulièrement une pression digitale entrainée par le poids du corps du Shiatsushi (praticien) vers le corps du receveur nous explique Emmanuel Fauque, praticien du shiatsu dans son cabinet Matsukaze Shiatsu à Rouen.

FAIRE CIRCULER L’ENERGIE

Le mot Shiatsu à succédé à un terme plus ancien le Te Ate, à savoir mettre la main là où c’est nécessaire, vous comprendrez, là où ça fait mal ou bien là ou il y a un manque énergétique. Les doigts deviennent des stétoscopes, le shiatsushi écoute la réaction du corps à la pression des doigts complète E.Fauque. Cette discipline s’exerce dans le cadre de la médecine traditionnelle chinoise. Elle donne les moyens d’harmoniser le Yin et le Yang dans l’être humain associé à la circulation de l’énergie vitale, le Qi (prononcez Chi) par le biais des méridiens (canaux ou transitent les énergies) dans le corps. Quand nous sommes en pleine santé, en pleine forme et heureux, le Qi circule sans encombre.

POUR SE REMETTRE D’APLOMB

En revanche des facteurs extérieurs liés à l’environnement perturbent une circulation énergétique optimale et font stagner les fluides. C’est source de maux et possède une influence sur le corps et l’esprit. Ces facteurs peuvent aussi bien être, le climat, notre alimentation comme nos émotions. En conséquence cela génère des affections psychosomatiques. Ainsi, la pratique du Shiatsu peut remettre d’aplomb, mais une alimentation plus saine basée sur les principes de la médecine chinoise est aussi recommandée. Egalement, il est préconisé d’extérioriser ses émotions et parler à une personne de confiance ou à un spécialiste. Avant de procéder au massage, le praticien recueille des informations sur les antécédents du receveur.

DES CONTRE INDICATIONS STRICTES

Il n’y a pas d’importantes contre-indications excepté pour les patients atteints de cancers ou des maladies auto-immunes, car le massage puise beaucoup d’énergie. Egalement le shiatsu est contre-indiqué en cas d’hypertension et phlébite précise le shiatsushi. Une séance dure généralement une heure, il est nécessaire de prévoir une tenue souple afin de faciliter les manipulations. Sur un futon, le receveur est positionné soit sur le dos, le ventre ou sur le côté. Et le praticien procède à des pressions sur le trajet des méridiens pour fluidifier l’énergie selon un parcours précis. De façon non exhaustive, cette pratique est utilisée pour soigner des affections psychosomatiques telles que le stress, les troubles digestifs, ou bien hormonaux comme le syndrome prémenstruel ou encore des migraines.

A BIEN NOTER

En tous les cas, il reste important de rappeler que le Shiatsu ne se substitue pas à un traitement médical, il est donc nécessaire de conserver l’accompagnement d’un médecin. Malgré tout, cette pratique est un véritable moment de détente qui contribue au mieux-être général, on peut donc dire que c’est une façon d’apporter un peu d’harmonie à sa vie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *