L’automassage des mains ou comment apaiser les tensions du corps et de l’esprit à tout moment?

Depuis le 29 octobre, la France est reconfinée. Comme l’économie doit se redresser, nous allons joyeusement travailler soit au bureau et ou en télétravail. Nous sommes donc exposés aux frictions liées à notre environnement. Le monde en soi est riche de stimulus de stress. A nous de choisir d’y être réceptifs ou pas. Les émotions activées lors de ces moments délicats provoquent des tensions dans certaines zones de notre corps. Au quotidien, nos vies sont en mouvement. Il nous reste donc peu de temps afin de prendre un instant pour soi, un moment pour se faire du bien, et se détendre. Mais comme le dit l’adage : “On est mieux servi que par soi-même”. Alors donnez-vous du temps pour relâcher vos tensions et évacuer votre stress, ce sera salutaire. Le saviez-vous, nul besoin d’aller chez le masseur. L’automassage des mains, est une solution de repli merveilleuse pour chasser les tensions nerveuses en temps de confinement, où les commerces non essentiels sont fermés.

MASSER SES MAINS POUR PALLIER AU STRESS

Un retard à une réunion à cause des bouchons, une pique au sujet d’un dossier, la fameuse charge mentale qu’une femme peut subir, ou un désaccord parent-enfant, voilà des situations qui peuvent entrainer du stress au quotidien, surtout que ses causes peuvent être multiples, mais peuvent aussi se multiplier dans une même journée ou une semaine, ainsi, cela peut fortement affecter l’humeur et le moral. Ce stress a l’effet du goutte à goutte. L’accumulation des gouttes se transforme en océan de stress, en ce sens des douleurs se diffusant partout dans le corps et par extension des maladies du système musculosquelettique, voire du système métabolique ou des glandes endocriniennes. Dans ce cas, l’idée de se faire masser pour prévenir ces affections, échapper à l’enfer de la rumination de pensées inconscientes et désagréables tombe sous le sens. Mais, matériellement, on a pas toujours le temps, et en ce contexte sanitaire historique, pas de masseur à l’horizon, alors en cas de stress pour se ressourcer et retrouver l’équilibre rapidement, le massage des mains peut être parfait pour évacuer les tensions physiques et mentales. Pourquoi les mains? Cette partie du corps est très sollicitée dans notre vie de façon générale, elle porte notre énergie et nous accompagne dans nos travaux et notre communication non verbale au sens ou elle traduit avec le visage et la posture, l’ensemble de nos émotions. Un exemple parlant c’est le trac. Il se traduit parfois par des mains moites, qui tremblent, comme si le corps et l’esprit étaient devenus des ennemis. Comment éviter d’en arriver là et de quelle façon réaliser l’automassage? C’est très simple. Prenez quelques grandes inspirations puis expirez. C’est bien, vous commencez déjà à vous détendre. Ouvrez votre main tout en la gardant souple et à l’aide du pouce de votre main opposée, massez l’intérieur, du creux de la main en passant par la paume et en étirant les doigts, sans les faire craquer. C’est un excellent complément à la méditation ou la respiration abdominale, deux pratiques vouées à détendre le corps et l’esprit.

FAIRE CIRCULER L’INFORMATION EMOTIONNELLE

Les situations évoquées plus haut ont un point commun assez clair c’est qu’elles sont fort déplaisantes et qu’elle ont l’effet d’une couleuvre que l’on s’efforce d’avaler, on sait que c’est loin d’être un plaisir. Dès que nous vivons un moment de ce type nous piquant au vif, prenons quelques instants pour le regarder en toute rationalité, car ce ne sont que des informations de notre enfant intérieur, ou notre moi si vous préférez. Derrière chaque stimulus de stress, notre enfant intérieur crie vers nous cette atteinte à sa sécurité intérieure. Derrière chaque difficulté, il y a une émotion et des pensées automatiques liées au discours intérieur qui circulent en nous. La non acceptation de celles-ci va à l’encontre notre bien-être. C’est comme si on mettait un obstacle au flot d’une rivière. Dans sa puissance naturelle, l’eau s’écoulera malgré tout car c’est l’ordre des choses. Mais pour un être humain cette idée d’endiguement se manifeste par un blocage émotionnel et des douleurs à la fois psychiques et physiques. Finalement, cela induira un comportement associé à la personnalité du sujet, souvent négatif. Dans les philosophies orientales, en Inde ou dans la médecine chinoise, nous sommes d’essence énergétique. La pensée est un type d’énergie, tout comme les calories d’un aliment en sont. Pour la médecine chinoise, nous existons grâce à notre souffle émanant de l’énergie vitale, le Qi (prononcez Chi), il circule à travers les méridiens, les points de l’acupuncture. Quand une information émotionnelle ne peut circuler dans notre corps, c’est à dire qu’une énergie ou pensée n’est pas accueillie, elle se coince et cause des déséquilibres donc des douleurs ou manques. Dans la philosophie indienne, nous sommes faits de centres énergétiques appelés Chakras. Ils sont au nombre de sept, ils partent de la base du coccyx et vont jusqu’au sommet du crâne. La gestion de ces points ou centres déterminent l’attitude, les émotions et peut laisser entrevoir le type de réactions qu’aura une personne avec un chakra déséquilibré.

Somme toute, il est important d’exprimer ses émotions, avec calme et les accueillir quelles qu’elles soient, les mettre à distance et les laisser s’envoler tels des papillons fraichement sortis de leur chrysalide. Elles ont toutes quelque chose à nous apprendre sur nous mêmes pour nous faire grandir et évoluer.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *